Piège à taupe - image

Piège à taupe, l’arme ultime pour éloigner les taupes de votre potager.

La présence de taupes sous un potager peut être vraiment désagréable ! Elles creusent un spot après l’autre pour se nourrir en détruisant tout sur leur chemin. Pour mettre fin à ce problème et éloigner les taupes une bonne fois pour toutes, un piège à taupes est de mise ! Nous allons voir ici quel piège à taupe choisir et comment le mettre en place.

Quel piège à taupe choisir pour protéger votre potager ?

Pour commencer, il faut savoir qu’il existe 4 types de pièges à taupes qui sont :

  • Le piège à pinces : ce piège est le plus ancien et le plus utilisé par les professionnels. Il vous permet de surveiller votre potager grâce aux mains qui dépassent de la moitié enfouie sous terre.
  • Le Duffus : ce piège est doté d’un tube qui rentre sous terre. L’idéal pour ceux qui cherchent une méthode discrète pour éloigner les taupes.
  • Le piège à guillotine : ce piège vient généralement sous forme cylindrique doté d’une mâchoire supérieure et inférieure qui permettent de capturer la taupe quand elle passe à proximité.
  • Le piège à mâchoires : la majorité de ces pièges sont dotés de deux sections de mâchoires qui se déclenchent d’une façon automatique quand la taupe passe juste à côté.

Ces pièges l’un aussi efficace que l’autre sont disponibles sous plusieurs modèles. Les trois modèles qui dominent le marché sont ; Caussade CATPIEGE, piège à griffes Talpex et SuperCat ! Pour une navigation détaillée visitez https://piegeasouris.fr/piege-a-taupe/.

Comment bien mettre en place son piège à taupe ?

Une fois que vous aurez choisi le piège à taupe qui vous convient le plus, il faudra bien le mettre en place ! Voici quelques astuces qui vous seront utiles :

Localiser la taupe

Avant de mettre en place son piège, il faut d’abord localiser l’endroit où se trouve la taupe ! Pour se faire, deux méthodes nous sont offertes :

  • Repérer les mottes de terre sur le potager. Afin de déterminer si le tunnel est toujours actif ou pas, insérez-y un manche à balaie ! Si après 24h le trou se retrouve recouvert, c’est le signe que le tunnel est toujours actif.
  • Marcher sur une motte de terre jusqu’à ce qu’elle soit complètement écrasée et recouverte. Revenir 24h après pour voir si l’ouverture du tunnel a été creusé de nouveau

Installer le piège à taupe

Chaque piège a son mode fonctionnement à un détail près de l’autre :

  • Un piège mécanique à pinces : ce modèle est doté d’une plaque à détente à positionner à l’entrée du tunnel, et des poignets ajustables de façon à laisser une certaine sensibilité. C’est cette dernière qui va déclencher le mécanisme du piège et attraper la taupe.
  • Le piège à griffes Talpex : Ce piège se place dans un petit trou juste devant le tunnel. Vous n’avez qu’à serrer les poignets puis l’insérer directement tout en s’assurant que la gâchette se trouve bien au-dessus du support !
  • Le piège SuperCat : Ce piège est doté d’un accessoire qui permet de creuser un petit trou où glisser le piège. Vous n’aurez ensuite qu’à tirer les poignets pour tout fixer et le tour est joué !

Il est essentiel de recouvrir les pièges après l’installation d’herbes pour les camoufler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *