oeuf de pigeon : tout savoir

Le pigeon est un oiseau présent dans le monde entier, que ce soit en milieu urbain ou rural. Malgré cette omniprésence, peu d’entre nous connaissent réellement les mystères qui entourent l’oeuf de pigeon. Cet article vous propose de découvrir les spécificités de la reproduction des pigeons ainsi que les produits dérivés liés à leur œuf qui pourraient vous surprendre.

Reproduction des pigeons : comment ça marche ?

Pour mieux comprendre les particularités de l’œuf de pigeon, il convient tout d’abord de se pencher sur le processus de reproduction de cet oiseau. Tout commence par la parade amoureuse, pendant laquelle le mâle va chercher à séduire la femelle à travers des gestes et des bruits particuliers.

Afin d’avoir un cas concret, nous avons accueilli une dizaine de pigeons durant plusieurs mois. Depuis que nous avons commencé à en accueillir, ils se mettent en couple de façon imprévisible. Certains sont restés célibataires pendant des mois, d’autres ont eu un coup de foudre (Paul et Jessica, Jason et Paulette) et tout ce qu’il y a entre les deux. Une fois qu’un couple commence à se faire la cour, il passe tout son temps ensemble.

Ils mangent ensemble, se nourrissent l’un l’autre, se lèchent l’un l’autre, font la sieste ensemble et passent beaucoup de temps à chercher un bon emplacement pour leur nid.

Construction du nid et nidification

Une fois qu’un couple s’est formé, les deux tourtereaux vont se mettre à construire un nid afin d’accueillir les futurs oeufs. Les pigeons sont plutôt opportunistes en termes de matériaux de construction du nid (branches fines, herbes…), mais ils ont également une préférence pour les endroits offrant une certaine sécurité, notamment en hauteur.

Les pigeons adorent la paille et en placent un morceau sur chaque site de nidification potentiel. Les pigeons sont très créatifs, ce qui nous fait rire lorsque nous nettoyons les lieux, car nous trouvons de la paille dans toutes sortes d’endroits improbables.

La ponte des œufs

Une fois que leur nid est prêt, la femelle va pondre un à deux œufs généralement espacés de quelques jours. La taille relativement faible des pigeons explique en partie cette faible quantité d’œufs par ponte. On peut ainsi estimer qu’une femelle pigeon pond jusqu’à 17 œufs par an.

La période de couvaison, c’est-à-dire le temps durant lequel les parents vont incuber les œufs pour permettre le développement des embryons, est d’environ 17 jours. Durant cette période, la femelle et le mâle se relaient afin que l’un puisse partir à la recherche de nourriture pendant que l’autre reste au nid pour assurer la température et l’humidité nécessaires au bon développement des petits.

L’éclosion des œufs et l’élevage des jeunes

un oeuf de pigeon éclos avec un bébé pigeon

Au terme de ces quelques semaines d’incubation, les pigeonneaux sortent de leurs coquilles avec l’aide de leurs parents qui vont les aider à éclore. Le bébé pigeon est alors nu et aveugle, et dépend entièrement de ses géniteurs pour sa nutrition.

Les adultes doivent apporter une nourriture très énergétique appelée « lait de pigeon », qui est en réalité un liquide régurgité depuis leur jabot. Peu à peu, les jeunes pigeons vont grandir, voir leurs plumages pousser et affiner leur bec. Après environ un mois, ils commencent alors à être autonomes et quittent le nid familial.

Œufs de pigeon : Taille de l’œuf de pigeon

Œufs de pigeon

Ils se relaient pendant des heures et pendant que l’un d’eux est assis sur les œufs, l’autre mange, se baigne et se prélasse. Parfois, l’oiseau du nid nourrit l’oiseau du nid, mais la plupart du temps, l’oiseau assis jeûne tout au long de son quart de travail. Les oiseaux assis m’impressionnent vraiment parce qu’ils ne bougent pas de leur nid, même face aux attaques répétées de l’aspirateur d’atelier rugissant, puis de la serpillière furtive.

Ils ne font pas non plus leurs besoins lorsqu’ils sont sur le nid et cette capacité à se retenir signifie qu’ils pourraient être éduqués à la propreté, comme c’est le cas pour les perroquets. Tank, qui adore manger, m’a impressionné l’autre jour quand, après avoir été dehors à l’air frais et au soleil pendant quelques heures (sans nourriture), il est retourné directement au nid pour soulager son compagnon Country plutôt que de s’arrêter au plat de nourriture comme Tony Baby l’a fait à son retour.

Fascination pour les œufs de pigeon

Le cycle de reproduction des pigeons peut sembler banal, mais il n’en demeure pas moins fascinant pour certains passionnés d’ornithologie et de décoration. Plusieurs produits dérivés liés aux œufs de pigeon ont ainsi vu le jour, notamment grâce au plastique.

Les faux œufs de pigeon en plastique

L’œuf de pigeon en plastique est un produit qui a su séduire bon nombre d’adeptes de la faune aviaire et autres curieux. On retrouve différentes utilisations de cet objet :

  • Décoration : ces œufs ressemblant à s’y méprendre aux véritables œufs de pigeon peuvent être disposés dans des coupelles ou incorporés dans des compositions florales pour apporter une touche originale et naturelle.
  • Educative : ils peuvent servir d’accessoires pédagogiques pour illustrer le cycle de vie des pigeons ou les différencier des œufs d’autres espèces d’oiseaux.
  • Ornithologique : certains éleveurs remplacent les œufs réels par des faux afin d’éviter que leurs oiseaux ne pondent trop, ce qui peut nuire à leur santé.

Face à cette demande croissante, plusieurs fabricants proposent désormais des œufs de pigeon en plastique de qualité supérieure, imitant parfaitement la forme, la taille, le poids et même la couleur des vrais œufs.

Remplacer les œufs de pigeon par des faux œufs

  1. Réchauffez les faux œufs dans vos mains avant de les échanger : Ils remplacent mal les vrais œufs qui sont étonnamment chauds lorsqu’ils sont pris sous l’oiseau assis. Les œufs de pigeon ressemblent à ceux que l’on mange au petit déjeuner – tout le jaune et le blanc d’œuf sans embryon développé, à condition qu’ils aient été retirés suffisamment tôt après la ponte.
  2. Retirez les vrais œufs du nid : Attendez que les deux pigeons quittent le nid ou, si le nid est toujours occupé par l’un des parents, passez doucement la main sous le pigeon assis pour retirer les oeufs. Remplacez rapidement les vrais œufs par les œufs en bois chauffés en les glissant doucement sous l’oiseau. (Avec de l’expérience, vous pouvez maîtriser ce changement d’un seul geste).
  3. Jetez les vrais œufs : Les œufs doivent être détruits. Secouer les vrais œufs ou les mettre au réfrigérateur ne fonctionne pas. Ils écloront quand même ! (J’ai reçu un rapport non confirmé selon lequel même un œuf de poule congelé a éclos une fois qu’il a été couvé). La règle de MickaCoo est d’ENLEVER tous les vrais œufs ! Ne les utilisez pas pour les faux (même s’ils sont bouillis). Cela prête trop à confusion. De notre côté, nous pensons que les œufs sont trop beaux pour être jetés, alors nous les plaçons sur la clôture où les corbeaux les trouvent et les mangent.
  4. Vérifiez fréquemment s’il y a de nouveaux œufs fraîchement pondus : Parfois, une poule pond de nouveaux œufs avec les faux.
    Donnez des suppléments de calcium même si vous ne faites pas d’élevage. Le calcium contribue à la santé des poules et réduit les risques d’œufage, de péritonite au jaune d’œuf, etc.

Je suis sûr que les pigeons remarquent que les œufs sont différents, mais ils continuent à les réchauffer et à les garder comme s’ils étaient vrais. Ils essaient vraiment de faire éclore ces œufs en bois. En général, entre 14 et 21 jours, ils abandonnent les faux œufs et cessent de garder le nid en échange d’une semaine de lune de miel où le couple passe à nouveau tout son temps ensemble. Après cette courte pause, ils recommencent avec un nid et pondent de nouveaux œufs. Les colombes sont très attachées à la famille et s’accouplent souvent (mais pas toujours) pour la vie.

Contrôle des naissances chez les colombes

Le cycle de ponte de la colombe est similaire à celui du pigeon, mais les œufs de la colombe éclosent en 14 jours environ. Le contrôle des naissances des colombes est le même que celui des pigeons : En suivant les étapes ci-dessus, remplacez les vrais œufs par des faux œufs. Le processus peut être un peu plus délicat avec les colombes, car elles pondent parfois leurs œufs dans des nids contenant déjà des œufs. Il est important de remplacer judicieusement tous les vrais œufs.

Autres produits dérivés de l’œuf de pigeon

Au-delà des faux œufs en plastique, on peut également trouver sur le marché différents produits s’inspirant de l’apparence ou des propriétés de l’œuf de pigeon :

  • Porte-œufs en forme d’œuf de pigeon, pour ranger avec élégance ses œufs et rappeler avec originalité la source de cette nourriture.
  • Oeuvre d’art représentant cet«objet fascinant ou réalisées à partir de coquilles d’œufs de pigeon, pour les collectionneurs et amateurs de curiosités naturelles.

Comme vous pouvez le constater, l’œuf de pigeon ne manque pas de susciter l’intérêt, que ce soit pour étudier sa reproduction ou se procurer l’un des nombreux produits dérivés qui lui sont consacrés. En seulement quelques décennies, il est passé du statut de simple œuf d’oiseau commun à celui de source d’étonnement et de créativité pour beaucoup d’amateurs.