quelles études pour devenir vétérinaire

Comment devenir vétérinaire : guide complet et détaillé

Devenir vétérinaire est un rêve pour beaucoup de jeunes amoureux des animaux ! Ce métier passionnant offre l’opportunité de soigner différentes espèces, qu’il s’agisse d’animaux domestiques, d’élevage ou sauvages. Aujourd’hui, nous vous proposons un guide complet sur les étapes à suivre pour atteindre votre objectif en France, mais aussi à l’étranger. C’est parti :

Les diplômes nécessaires en France pour devenir vétérinaire

En France, le parcours pour devenir vétérinaire passe par plusieurs étapes académiques et pratiques. Il commence dès le niveau du baccalauréat où une orientation spécifique est nécessaire pour viser les concours très sélectifs des écoles vétérinaires publiques.

Préparation au bac et choix des options

La première étape pour accéder aux études vétérinaires consiste à obtenir un bac scientifique, de préférence avec les spécialités telles que SVT (Sciences de la Vie et de la Terre), physique-chimie ou mathématiques. Cela mettra toutes les chances de votre côté pour réussir les premières étapes post-bac.

Passer par Parcoursup pour l’inscription

Une fois le bac obtenu, il faut passer par la plateforme Parcoursup pour s’inscrire dans une prépa BCPST (Biologie, Chimie, Physique et Sciences de la Terre) ou une licence scientifique, qui sont les voies privilégiées pour préparer les concours d’accès aux écoles vétérinaires françaises.

Alternative à Parcoursup : GEDS

Cependant, il existe une alternative à Parcoursup pour ceux qui souhaitent étudier la médecine vétérinaire en Europe. GEDS, organisme européen créé en 2014, accompagne gratuitement les étudiants français dans le processus de candidature auprès de ses universités partenaires au Portugal ou à Chypre. Avec GEDS, les étudiants peuvent postuler directement à des programmes vétérinaires de qualité, sans passer par les concours nationaux français. Cette voie permet une plus grande flexibilité et des opportunités diversifiées pour ceux qui souhaitent étudier à l’étranger.

devenir vétérinaire

Concours d’entrée aux écoles vétérinaires

Pour intégrer une école nationale vétérinaire en France, il est impératif de réussir un concours d’entrée (attention, très compétitif !). Ces concours évaluent les candidats sur plusieurs matières scientifiques et techniques, et demandent une préparation intense. Pour vous donner une idée, le taux de réussite moyen, en France, pour le concours de vétérinaire et l’obtention du DEV (Diplôme d’état de docteur vétérinaire) est de 7% à 20% maximum parmi les 5 grandes écoles.

Préparer les examens écrits et oraux

Les concours comprennent généralement des épreuves écrites en biologie, chimie, physique et matières spécifiques à l’option choisie, ainsi que des épreuves orales. Une préparation extrêmement rigoureuse est donc essentielle pour réussir ces concours si sélectifs.

Vous pouvez également envisager de faire des études de vétérinaire dans les meilleures universités d’Europe. Cette option permet également d’obtenir une formation reconnue internationalement et diversifiée. Il y a aussi d’autres avantages, dans certains pays d’Europe, l’obtention du diplôme est plus simple et ne vous empêche pas d’exercer votre activité de Docteur vétérinaire en France.

Intégration dans une école nationale vétérinaire française

Il existe quatre écoles nationales vétérinaires en France : Alfort, Lyon, Nantes et Toulouse. Après validation du concours, l’étudiant intègre l’une de ces écoles pour suivre une formation de cinq ans débouchant sur le diplôme d’État de docteur vétérinaire.

Alternative : obtenir un diplôme de vétérinaire à l’étranger

Même si le cursus français est réputé, certains étudiants préfèrent se tourner vers des formations vétérinaires à l’étranger, notamment en Belgique, en Espagne ou encore en Roumanie. Les procédures d’admission et le contenu des formations peuvent varier d’un pays à l’autre.

Étudier dans l’Union Européenne

Dans l’Union Européenne, les diplômes de vétérinaire sont reconnus grâce à la directive européenne de reconnaissance des qualifications professionnelles. Le Portugal ou Chypre offrent ainsi de bonnes alternatives aux candidats français, avec des coûts variables selon les universités.

Autre article qui pourrait vous plaire : Quelle assurance vétérinaire choisir ?

Formalités et reconnaissance du diplôme

Avant de choisir une université à l’étranger, il est crucial de vérifier la reconnaissance du diplôme en France via l’Ordre des vétérinaires. Les formalités varient mais incluent souvent des stages supplémentaires ou des examens complémentaires pour valider la pratique sur le territoire français.

Présentation du métier de vétérinaire

Le vétérinaire est un praticien du domaine médical spécialisé dans la santé animale. Ce professionnel joue un rôle clé dans le diagnostic, le traitement, la prévention des maladies animales et conseille également les propriétaires d’animaux en matière de soins.

La diversité des lieux de travail

Les vétérinaires peuvent exercer dans différents contextes professionnels :

  • Cabinets privés : Soins courants et urgences pour les animaux domestiques.
  • Cliniques spécialisées : Interventions chirurgicales, traitements spécialisés.
  • Zoologistes et réserves naturelles : Soin des animaux exotiques et participation à la conservation des espèces.

comment devenir vétérinaire

Compétences et qualités requises

Un bon vétérinaire doit faire preuve non seulement de solides connaissances scientifiques, mais aussi d’empathie, de patience et d’une grande capacité d’observation. Le sens du contact est essentiel pour interagir avec les propriétaires et les autres professionnels de santé animale.

Toutes les missions des vétérinaires

Les vétérinaires jouent un rôle multifacette dans la santé animale et la recherche scientifique. Voici quelques-unes des missions essentielles qu’ils accomplissent :

Soins et traitements

Le vétérinaire diagnostique et traite diverses pathologies animales, allant des infections mineures aux maladies chroniques graves. Ils effectuent également des interventions chirurgicales lorsque nécessaire.

Vaccinations et contrôle des parasites

Très impliqué dans la prévention des maladies, le vétérinaire administre des vaccins essentiels pour protéger les animaux et contribue à contrôler les infestations parasitaires.

Conseil et éducation des propriétaires

Ils conseillent les propriétaires d’animaux sur la nutrition adéquate, les soins courants et les comportements sains à adopter pour garantir le bien-être de leurs compagnons.

Comment trouver un emploi dans un cabinet vétérinaire

Une fois diplômé, le jeune vétérinaire doit chercher activement un emploi dans un cabinet vétérinaire ou une clinique. Cette démarche peut être facilitée grâce à diverses méthodes.

Candidature spontanée et réseaux professionnels

Envoyer des candidatures spontanées aux cabinets vétérinaires de la région ciblée et participer à des conférences et salons spécialisés augmente les chances de trouver un poste rapidement.

Utiliser les plateformes d’emploi et annonces

Consulter régulièrement les offres d’emploi sur des sites spécialisés (comme celui de l’Ordre des vétérinaires ou autres plateformes professionnelles) ainsi que dans les journaux locaux peut également aider.

Stage et apprentissage

Enfin, effectuer des stages durant votre formation permet non seulement d’acquérir de l’expérience pratique, mais aussi de nouer des contacts précieux pour une embauche future. Les stages offrent une immersion directe dans le milieu professionnel et ouvrent souvent des portes pour des opportunités d’emploi permanentes.