chat atteint d'une teigne

Teigne du chat : tout savoir sur cette affection cutanée

La teigne chez le chat est une dermatophytose (on ne vous en voudra pas si vous ne retenez pas ce mot..), c’est-à-dire une affection de la peau provoquée par des champignons microscopiques. Bien que bénigne, elle peut causer un réel l’inconfort à votre animal et se propager facilement à d’autres animaux, voire à vous-même.

Vous ne savez pas grand chose de cette affection cutanée ? Nous sommes là pour vous éclairer, dans cet article, nous prendrons soin de vous expliquerons les causes, symptômes et traitements à adopter pour soulager votre chat et éviter la propagation de cette vilaine maladie.

Les champignons, principaux responsables de la teigne chez le chat

Les champignons responsables de la teigne chez le chat sont appelés dermatophytes. Ils se nourrissent de kératine, une protéine présente dans les poils, la peau et les griffes de nos animaux (donc de votre chat). Plusieurs types de champignons peuvent provoquer la teigne, mais le plus incriminé est le Microsporum canis, responsable de 90% des cas chez nos amis félins.

Ces champignons se prélassent principalement dans des conditions chaudes et humides, et peuvent survivre plusieurs mois dans l’environnement sous forme de spores. Votre chat peut très bien attraper la teigne en étant en contact avec un autre animal infecté, ou en touchant des objets contaminés comme des couvertures, brosses, ou paniers. Le risque est présent partout, c’est pourquoi il faut être vigilant.

Symptômes de la teigne chez le chat

La teigne n’affecte pas tous vos chers compagnons félins de la même manière, elle peut provoquer une variété de symptômes cutanée reconnaissables, il faut donc se montrer vigilant et reconnaître ses symptômes qui parfois, peuvent se montrer subtil.

Certains ne présentent aucun symptôme, tandis que d’autres peuvent souffrir de démangeaisons, pelage abîmé, ou petites plaies sur la peau. Alors découvrez les principaux signaux d’alarme que votre chat pourrait vous envoyer s’il serait atteint de teigne :

La teigne chez le chat, les symptômes visibles

Vous souhaitez savoir si votre chat a contracté cette affection cutanée ? Ne vous trompez plus, nous allons vous dévoiler ces petits détails qui peuvent vous mettre la puce à l’oreille et détecter la vilaine teigne.

  • Les lésions circulaires : ces zones de peau sans poils sont souvent le premier signe de la teigne chez le chat. Elles apparaissent généralement sur les oreilles, la tête ou les pattes, et ont des bords rouges et inflammatoires.
  • Le prurit : le prurit cutané, ou
  • plus simplement démangeaisons de la peau est un symptôme qui permet détecter la teigne, en effet les chats atteints de teigne peuvent ressentir des démangeaisons plus ou moins intenses, ce qui les amène à se gratter fréquemment.
  • La cassure du poil : les champignons de la teigne affaiblissent les poils, devenues fragiles, ils deviennent donc cassants et tombent facilement (déjà qu’ils ont tendance à en laisser partout).
  • Les croûtes et écorchures : en se grattant, les chats peuvent provoquer des petites plaies sur leur peau, qui forment ensuite des croûtes.

teigne chez le chat oreilles

Des symptômes discrets mais dangereux

À l’inverse d’une infection au vers grain de riz, certains chats peuvent être porteurs de la teigne en présentant des symtômes discrets voir invisibles. Même en l’absence de symptômes visibles, ils sont néanmoins capables de transmettre la maladie à d’autres animaux ou humains. Si vous remarquez un changement dans le comportement de votre chat, comme une augmentation des démangeaisons ou une perte de poils inhabituelle, il est recommandé de consulter un vétérinaire pour déterminer la cause.

Diagnostic de la teigne chez le chat

Pour confirmer le diagnostic de la teigne, un vétérinaire procédera à différents tests qui peuvent inclure plusieurs élément. Le premier est l’examen à la lampe de Wood, une lumière ultraviolette qui fait briller les spores de Microsporum canis en vert fluorescent. Toutefois, ce test n’est pas infaillible et peut donner des faux résultats positifs ou négatifs.

Le test le plus fiable pour diagnostiquer la teigne est la culture mycologique, qui consiste à prélever des poils ou des squames de peau du chat pour les analyser en laboratoire, et permettre la croissance des champignons ainsi que leur identification si champignon il y a. Les résultats prennent généralement environ deux semaines.

Traitement de la teigne chez le chat

Une fois la teigne détectée, il existe plusieurs traitements possibles pour soigner la teigne chez le chat, selon la gravité de l’infection et l’âge de l’animal, les options de traîtement peuvent inclure :

  • La thérapie locale : si votre matou ne présente seulement que quelques lésions circulaires, le vétérinaire peut prescrire une crème antifongique à appliquer sur les zones atteintes qui permettra d’adoucir la gène de vote chat.
  • Le traitement systémique : dans les cas plus graves ou récidivants, un médicament antifongique oral peut être nécessaire pour éliminer les champignons de l’intérieur du corps du chat. Ce traitement dure habituellement entre 4 et 6 semaines.
  • Le shampoing antifongique : en complément des traitements précédents, un shampoing antifongique peut aider à éliminer les spores de la peau et du pelage du chat. Il ne suffira probablement pas seul, mais peut faciliter la guérison de votre ami félin.

Prévenir la propagation de la teigne

La prévention de la teigne peut être un réel défi tant les champignons sont résistants. Pour limiter les risques de transmission de la teigne à d’autres animaux ou aux humains, il est essentiel de prendre quelques mesures pour votre chat :

  1. Lavez régulièrement ses accessoires (couvertures, paniers, brosses) à une température élevée pour tuer les vilains spores.
  2. Passez l’aspirateur dans toute la maison (on sait que c’est pas le plus fun) pour éliminer les poils et les squames contaminés. N’oubliez pas les zones difficiles d’accès, comme sous les meubles ou derrière les rideaux.
  3. Désinfectez les surfaces fréquentées par votre chat avec un produit fongicide adapté.
  4. Maintenez une bonne hygiène générale pour vous et vos animaux, en vous lavant souvent les mains et en évitant tout contact rapproché entre animaux infectés et non infectés.
  5. Fournissez à votre mignonnerie poilue une alimentation équilibrée et des soins réguliers qui lui permettront de renforcer son système immunitaire.

En suivant ces recommandations et en consultant rapidement un vétérinaire dès l’apparition des premiers symptômes, vous pourrez aider votre chat à se débarrasser de la teigne et prévenir sa propagation à d’autres membres de la famille, animaux ou humains.

Vous savez désormais tout sur la teigne et comment réagir si vous y êtes confrontés de près ou de loin, en espérant que cet article vous ait plu, nous vous remercions pour votre lecture. À très bientôt pour un nouvel article, prenez soin de vous, de vos proches et de vos compagnons !