chien vomit jaune

Mon chien vomit jaune : raisons, maladies, solutions

Presque tous ceux qui ont un chien à quatre pattes connaissent le bruit d’un chien qui a des haut-le-cœur ou qui vomit. C’est un bruit malheureux et anxiogène, surtout lorsque vous trouvez un amas de liquide jaune, bouillonnant, aqueux et gluant.

Le fait que votre chien vomisse de la bile jaune peut signifier une multitude de choses, dont certaines peuvent être inquiétantes.

Mon chien vomit de jaune, que se passe-t-il ?

En règle générale, les vomissements jaunes sont dus à la bile. La bile est produite par le foie et la vésicule biliaire. Elle décompose les graisses et les huiles dans l’intestin grêle tout en aidant l’organisme de votre chien à absorber les nutriments. La bile étant très alcaline, elle aide à neutraliser le contenu acide de l’estomac, protégeant ainsi la muqueuse sensible de l’intestin grêle. Mais lorsque la bile s’écoule dans l’estomac, elle réagit avec l’acide gastrique et votre chien risque de vomir.

La bile est typiquement jaune ou verdâtre et généralement inodore. Elle peut être pleine de mucus, bouillonnante ou mousseuse. On la trouve parfois en un ou deux tas, généralement en petites quantités, ou mélangée à de l’eau.

Pourquoi les chiens vomissent-ils jaune ?

Si les vomissements de bile sont un problème courant chez les parents d’animaux de compagnie, la cause exacte peut être mineure ou plus grave. Voici quelques-unes des causes sous-jacentes des vomissements de bile chez les chiens.

1. Le syndrome des vomissements bilieux

Le syndrome des vomissements bilieux (SVB) est parfois utilisé pour décrire un état dans lequel les chiens vomissent de la bile ou de l’écume (mais pas de nourriture) après avoir été privés de nourriture pendant un certain temps. Pour la plupart des chiens, cela se produit tôt le matin après une absence de nourriture pendant la nuit.

Les chiens atteints de BVS peuvent présenter des signes évidents de nausée, en particulier dès le matin. Les nausées chez les chiens se manifestent souvent de la manière suivante

  • un claquement de lèvres
  • Bave
  • Halètement
  • Diminution de l’intérêt pour la nourriture

Chez certains chiens, on pense que la période de jeûne entre le dîner et le petit-déjeuner peut entraîner un reflux du liquide intestinal dans l’estomac. Cela peut entraîner des irritations, des nausées et des vomissements.

Bien que la maladie de von Willebrand ne soit généralement pas mortelle, consultez votre vétérinaire pour écarter d’autres causes de vomissements chez votre animal, car certaines d’entre elles peuvent être graves. Le vétérinaire peut recommander des tests et un traitement adaptés à votre chien. Si les diagnostics standard, tels que les analyses de sang et l’examen physique, suggèrent la présence d’un BVS plutôt que quelque chose de plus grave, votre vétérinaire pourra vous recommander des ajustements alimentaires ou des médicaments.

Un repas pris en fin de soirée soulage souvent les symptômes. On pense que la nourriture peut se défendre contre le reflux de la bile ou améliorer la motilité gastrique. Si votre chien continue à vomir après avoir changé de repas, envisagez un traitement médical. Les antiacides et/ou les médicaments qui augmentent la motilité de l’estomac sont souvent utilisés. Une seule administration de médicaments le soir suffit généralement à prévenir les symptômes cliniques.

2. Maladies gastro-intestinales

Lorsqu’un chien vomit de la bile jaune de façon aiguë (apparition soudaine) ou chronique (de façon continue au fil du temps), une multitude de problèmes peuvent affecter son système digestif, notamment les suivants :

  • Maladies inflammatoires de l’intestin
  • Des ulcères
  • Infections bactériennes ou virales
  • Infestations parasitaires
  • Certains cancers

Dans chacun de ces cas, l’affection sous-jacente doit être diagnostiquée et traitée par un vétérinaire.

L’acidité de la bile peut user l’œsophage et provoquer des ulcérations si elle n’est pas traitée. Les races à l’estomac sensible qui sont prédisposées à de tels problèmes sont les bouledogues, les races de jouets, les labradors et les caniches.

3. La pancréatite

Les troubles endocriniens tels que la pancréatite peuvent survenir après l’ingestion d’aliments très gras ou huileux. Mais dans 90 % des cas, la cause de la pancréatite chez le chien est idiopathique, c’est-à-dire qu’elle ne peut être déterminée.

Cette affection provoque une inflammation du pancréas, qui se traduit par des vomissements bilieux, des douleurs abdominales intenses et de la diarrhée. La pancréatite survient généralement trois à cinq jours après que le chien a mangé des aliments gras, mais elle peut survenir dès 24 heures après.

Pour aider à traiter la pancréatite, les vétérinaires fourniront des soins pour prévenir la déshydratation et les déséquilibres électrolytiques. Pendant cette période, le traitement consiste souvent à priver le chien de nourriture pour permettre au pancréas de se reposer.

4. La maladie d’Addison

La maladie d’Addison est un autre trouble endocrinien – en particulier un trouble des glandes surrénales – qui se caractérise souvent par des vomissements. Les glandes surrénales ne produisant pas suffisamment de corticostéroïdes (hormones du stress), les chiens atteints de la maladie d’Addison peuvent être gravement affectés par le moindre stress.

5. Blocages intestinaux

Les vomissements ordinaires peuvent se transformer en bile jaune après que l’estomac du chien a été vidé (mais si votre chien vomit, il est préférable de régler le problème avant d’en arriver là). En plus des vomissements de bile, un manque extrême d’énergie et une douleur abdominale intense peuvent indiquer une occlusion intestinale.

Il s’agit d’une urgence médicale et votre chien doit immédiatement consulter un vétérinaire. La chirurgie est la méthode la plus courante pour éliminer l’obstruction à l’origine du blocage.

6. Les allergies

Si votre chien mange un aliment auquel il est allergique, il peut vomir et présenter de la bile. Cela se produit souvent lorsqu’un chien change de régime alimentaire. Les allergies alimentaires les plus courantes chez les chiens sont les suivantes

  • Bœuf
  • Lait
  • Blé
  • Œuf
  • Poulet
  • Maïs
  • Agneau
  • Soja
  • Porc
  • Lapin
  • Poisson

Dans d’autres cas, un chien peut devenir allergique à un aliment qu’il mange régulièrement depuis des années. La plupart des animaux de compagnie développent des allergies alimentaires entre 1 et 5 ans.Dans ce cas, un régime strict de 12 semaines peut être nécessaire pour identifier la protéine incriminée. Un vétérinaire nutritionniste peut également créer un régime qui élimine l’allergène sans priver votre chien des vitamines et des nutriments dont il a besoin pour fonctionner à plein régime.

Traitement des vomissements jaune chez le chien

Traitement des vomissements jaune chez le chien

Votre vétérinaire procédera d’abord à un examen approfondi de votre chien et discutera avec lui de ses antécédents médicaux. Incluez des informations sur les médicaments et le régime alimentaire actuels et n’oubliez pas de lui communiquer des informations sur tout ce que vous pensez que votre chien a pu manger, comme des plantes, des produits chimiques ou des aliments dangereux.

Votre vétérinaire peut recommander des tests de diagnostic pour rechercher l’origine des vomissements. Il s’agit généralement d’analyses de sang et d’urine, de radiographies (rayons X) et éventuellement d’échographies.

Si votre vétérinaire suspecte un syndrome de vomissements bilieux, il peut vous recommander de donner un petit repas avant le coucher et de proposer un petit déjeuner dès le matin.

En cas de vomissements persistants, le traitement commence généralement par l’administration de médicaments anti-nauséeux, d’antiacides ou de médicaments protégeant le système digestif. Dans la mesure du possible, les premières doses peuvent être administrées par injection afin d’éviter de nouveaux vomissements. Les vomissements continus entraînent souvent une déshydratation et une thérapie liquidienne est souvent recommandée. Des fluides sous-cutanés ou intraveineux sont recommandés en fonction de la gravité de la déshydratation.

Une déshydratation sévère et d’autres problèmes tels que la pancréatite, les maladies systémiques et les maladies infectieuses peuvent nécessiter une hospitalisation. Les chiens reçoivent généralement des liquides par voie intraveineuse et des doses fréquentes de médicaments pendant qu’ils sont en observation à l’hôpital.

Si les vomissements résultent d’un empoisonnement, votre vétérinaire suivra les traitements recommandés pour la toxine en question. Une hospitalisation peut également s’avérer nécessaire.

Si votre vétérinaire suspecte une obstruction gastro-intestinale, l’étape suivante peut être une intervention chirurgicale ou une endoscopie afin d’explorer le tractus gastro-intestinal et d’éliminer l’obstruction. Un séjour à l’hôpital sera nécessaire pour les soins post-opératoires.

Comment prévenir les vomissements chez le chien ?

La meilleure façon de prévenir les vomissements est de tenir votre chien à l’écart des objets qu’il ne devrait pas manger, lécher ou mâcher. Bien sûr, il n’y a parfois aucun moyen de prévenir les vomissements chez votre chien, car de nombreuses maladies surviennent sans cause connue.

La bonne nouvelle, c’est qu’il y a plusieurs choses que vous pouvez faire pour minimiser les risques de vomissements chez les chiens.

  • Amenez votre chien chez le vétérinaire pour des examens de routine tous les ans (ou plus si votre vétérinaire le recommande).
  • Donnez-lui une alimentation adaptée et limitez les friandises au minimum.
  • Gardez les plantes, les produits chimiques, la nourriture humaine et toute autre toxine hors de portée.
  • Surveillez votre chien lorsqu’il joue avec des jouets à mâcher, surtout s’il aime les détruire.
  • Empêchez votre chien de lécher, de mâcher et de manger des choses dangereuses.
  • N’oubliez pas de contacter votre vétérinaire dès les premiers signes de la maladie. En cas de doute, rendez-vous au cabinet vétérinaire ouvert le plus proche.Que faire si votre chien vomit de la bile jaune
  • Si votre chien vomit une seule fois de la mousse ou du liquide jaune, il n’y a pas lieu de s’alarmer. Cependant, il y a quelques mesures à prendre :

Surveillez votre chien pour détecter toute léthargie, diarrhée, perte d’appétit, faiblesse et autres signes de maladie.
Si votre chien semble normal par ailleurs, donnez-lui le prochain repas comme prévu et surveillez l’apparition de nouveaux vomissements.
Si les vomissements persistent, sautez le prochain repas de votre chien et continuez à l’observer.
Proposez-lui le prochain repas prévu après en avoir sauté un et continuez à observer les vomissements et les autres signes de maladie.
Si les vomissements persistent ou si votre chien présente d’autres symptômes, contactez votre vétérinaire pour lui demander conseil.

FAQ sur les vomissements jaune chez le chien

Dois-je m’inquiéter si mon chien vomit de la bile jaune ?
Lorsqu’un chien vomit de la bile, un certain nombre de maladies peuvent affecter son système digestif, notamment les maladies inflammatoires, les ulcères, les infestations parasitaires et certains cancers. Dans chacun de ces cas, l’affection sous-jacente doit être diagnostiquée et traitée par un vétérinaire afin de soulager les vomissements.

Comment calmer l’estomac d’un chien qui a vomi jaune ?

Il existe différents remèdes pour soulager l’estomac dérangé d’un chien, notamment

  • jeûner pendant 12 à 24 heures
  • Probiotiques et prébiotiques
  • Glaçons
  • Citrouille en conserve

Consultez toujours votre vétérinaire avant de donner quoi que ce soit à votre chien pour traiter ses maux d’estomac.

Puis-je donner de l’eau à mon chien après qu’il ait vomi jaune ?

Vous pouvez donner de l’eau à votre chien en petites quantités dans les trois ou quatre heures qui suivent ses vomissements. Si votre chien ne vomit plus, vous pouvez lui donner de l’eau comme d’habitude.

Dois-je emmener mon chien chez le vétérinaire s’il vomit jaune ?

Si votre chien ne vomit de la bile qu’une seule fois, continuez à surveiller l’apparition de nouveaux vomissements ou d’autres symptômes, tels que la diarrhée ou la léthargie. Si votre chien vomit deux fois en 24 heures, emmenez-le chez le vétérinaire. Vous devez également emmener votre chien chez le vétérinaire s’il vomit régulièrement de la bile jaune, par exemple une fois par semaine ou tous les quelques jours.